MONTESA MA PASSION 100% MONTESA
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Nouveau Responsable des Stages de l'Ecole HAPPY.

Aller en bas

Nouveau Responsable des Stages de l'Ecole HAPPY. Empty Nouveau Responsable des Stages de l'Ecole HAPPY.

Message par danimontesa le Lun 3 Aoû - 19:12

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

INTERVIEW du Nouveau Responsable des Stages de l'Ecole HAPPY Maxime TOUSSAINT

Il remplace Arne DUPONT suite à des problèmes de santé depuis le 20 Juillet 2009 et il sera très heureux de vous accueillir à Andon lors d'un stage ou de votre visite jusqu'à fin Octobre ou encore lors des "3 HAPPY Days".

Maxime TOUSSAINT bonjour,

Suite à des problèmes de santé, votre prédécesseur Arne Dupont, a du repartir précipitamment vers la Belgique et vous venez de prendre le poste de " Responsable des Stages " à l'école HAPPY. Nous souhaiterions donc que les visiteurs du site internet de l'école fassent un peu mieux connaissance avec vous au travers de cet entretien.

MT : Mais je vous en prie, c'est avec plaisir que je répondrai à vos questions.

Quel âge avez vous ? Depuis combien d'années pratiquez vous le trial et à quel âge avez-vous commencé ce sport ?

MT : J'ai 29 ans et ,j'ai débuté le trial à l'âge de 7 ans, ma première course je l'ai faite à l'age de 11 ans, ça fait donc quelques années déjà et toujours avec la même passion !

Vous êtes originaire de Toulouse et votre Père ainsi que votre frère jumeau pratiquent aussi le trial, est ce une affaire de famille ou une passion qui vous est venue en voyant rouler votre Père ?

MT : Mon père roulait en trial lorsque j'avais 6 ans et avec mon frère Steve on lui piquait souvent sa moto, il a fini par céder et nous en a acheté une, sans pour autant nous forcer à en faire ! Depuis le virus a pris le dessus et le fait d'avoir un frère jumeau crée une saine rivalité dans la progression de ce sport, on s'est donc souvent confrontés à l'occasion de compétitions.

Quel est votre parcours professionnel et que faisiez vous avant de rejoindre l'école HAPPY et que faite vous cet hiver lorsque l'école sera sous la neige ?

MT : Bonne question, mais ma réponse va être longue ! J' ai commencé à travailler juste après mes études dans différents Teams Moto Officiels ( Suzuki France, HRC ) en tant que technicien ( montage de moto, télémètrie, acquisition de données ) donc très bonne connaissance en mécanique et mise au point moto, encore une passion ! Après cela j'ai pris la responsabilité d'un service après vente pour une très grosse concession automobile BMW.

Il y a presque un an de cela, Adrien Prato, que je rencontrais régulièrement lors de compétitions, m'a proposé un poste de commercial au sein de la Sté Otar pour renforcer la commercialisation des Montesa 4RT et tout un catalogue d'accessoires spécifiques au Trial auprès des concessionnaires. Je connaissais donc bien l'école HAPPY dont les locaux se trouvent en face de Otar ici à l'Audibergue, alors quand Arne a eu ses problèmes de santé, j'ai eu un entretien avec Adrien qui compris ma démarche et a accepté de me libérer 6 mois de l'année. J'ai donc proposé ma candidature au président de l'école HAPPY, Mr Noël Keser, qui a immédiatement accepté de me confier la responsabilité pédagogique de l'école !

J'ai donc un travail de commercial qui me tient à coeur et que je compte bien conserver le reste du temps, lorsque l'école est en sommeil.

Votre bon niveau en compétition est un atout appréciable pour l'école HAPPY, mais à quand remonte votre envie d'enseigner le Trial ?

MT : C'est un vieux rêve pour moi de transmettre mes connaissances à des jeunes et des adultes, mais je n'ai jamais osé me lancer et j'ai jusqu'à présent toujours privilégié mon avenir professionnel. Conscient que l'occasion qui se présentait à moi ne se représenterait sans doute pas, je n'ai pas hésité une seconde, car enseigner dans une école réputée est un privilège.

Maxime, vous avez plusieurs cordes à votre arc, Trialiste passionné, compétiteur et moniteur, commercial chez un importateur moto vous parlez probablement bien l'Anglais. L'école ayant une bonne réputation en dehors de nos frontières, c'est un avantage certain pour gérer des stagiaires étrangers. Avez-vous l'intension de donner à l'école HAPPY une image plus internationale en communiquant vers les pays frontaliers : votre calendrier de Stages et la situation exceptionnelle du site sur lequel vous pourrez les accueillir ?

MT : Oui tout à fait, car l'école peut se développer de façon importante vers des pays comme l'Allemagne, le Benelux, l'Angleterre, l'Italie, l'Espagne, etc... mais mon travail sera aussi de développer les comités d'entreprises pour des journées "incentives" en Quad ou en Trial, à la découverte de cette belle montagne de l'Audibergue.

A n'en pas douter, comme tous bons Trialistes vous aimez la nature et le cadre magnifique de l'Audibergue a de quoi séduire, mais vous n'êtes pas réellement un montagnard et le lieu est un peu isolé, pensez vous pouvoir vous adapter rapidement à cet environnement vert et chaud en été, blanc et froid en hiver ?

MT : Vert et Chaud j'adore, Blanc et Froid ça c'est l' hiver et l'école est fermée, mon autre métier de commerciale est d'être au bureau pour le relationnel téléphonique ou sur la route pour aller visiter les concessionnaires. Je trouve que ces deux métiers peuvent être totalement complémentaires, de plus la saisonnalité s'y prête merveilleusement bien et ça me convient donc parfaitement. Sans aucun doute j'aime la nature, cette année j'ai fait le "Championnat de France des Classiques" pour ça !

Les stagiaires qui fréquentent l'école sont souvent de niveaux très différents ce qui ne facilite pas toujours la tâche du moniteur qui encadre, avez vous des pistes pour rendre le niveau des stages plus homogène surtout en période estivale ?

MT : Les cours sont toujours donnés selon les capacités des stagiaires. A Andon il y a tout pour gérer tous les niveaux, les zones se comptent par millier et le relief est varié à souhait. En tout cas une chose est certaine, plus il y aura de monde à l'école et plus je devrai m'entourer par de bons moniteurs pour m'aider à enseigner, donc plus il y aura de moniteurs et plus ce sera facile pour moi de contenter le plus grand nombre avec des niveaux quasi homogènes dans chaque groupe.

Nous savons que le taux de fréquentation de l'école, de Mai à Octobre chaque année, est directement lié au travail de planification, de relance, de suivi des stagiaires effectué l'hiver par le "Responsable des Stages". Ce travail fait en saison creuse est payant lorsqu'il est réalisé par un véritable animateur avec des moyens modernes de communication. Cela passe par la conception de mailings et le maintien direct du lien avec les ex-stagiaires. Allez-vous en profiter pour imposer un "style Maxime Toussaint" pour fidéliser et faire connaître encore mieux l'école HAPPY ?

MT : Oui tout à fait, mon premier objectif est de faire encore progresser l'école par un bon travail relationnel et commercial hors saison, dans ce domaine, comme vous le savez déjà, je n'ai pas de problème ! En accord avec Noel Keser qui me fait totalement confiance, il sait que je suis un bon pilote et un bon pédagogue, mais aussi que je suis un manager qui sait que répondre rapidement aux demandes d'informations par téléphone ou mail, et que tenir ses promesses est indispensable. Moi je pense et je le répète, le travail commercial en hors saison est aussi un des facteurs primordiaux du succès de l'école, à terme.



A l'initiative de Bernard Estripeau qui souhaite démocratiser la compétition de Trial pour la rendre plus accessible au plus grand nombre, la formule "Open Free" d'ailleurs pratiquée lors des "3 HAPPY DAYS" ici à Andon, commence à porter ses fruits. Avez-vous déjà pratiqué cette formule en tant que compétiteur et quelle est votre opinion sur son développement ?

MT : Oui bien sur que je la pratique en compétition, moi j'adore et j'ai tout autour de moi d'excellents échos sur cette formule que je trouve pédagogiquement hyper intéressante. En ce moment nous préparons avec toute l'équipe les "3 Happy Days 2009" et je peux vous assurer que pour ce 25ème anniversaire de l'école Happy, ce sera un très Grand Cru avec des zones nouvelles magnifiques et un point de vue depuis le sommet de l'Audibergue sur toute la Côte d'Azur, toujours aussi fabuleux. Je ne me fais donc pas de souci pour l'Open Free dont la formule s'impose partout avec le même succès.

Maxime, merci d'avoir accepté cette interview , nous sommes ravis d'avoir pu faire votre connaissance , nous vous souhaitons donc beaucoup de plaisir dans votre mission au sein de l'école HAPPY.

MT : Merci à vous et je serai toujours disponible pour parler de Trial et de l'école à partir de maintenant à l'Audibergue, avec tous ceux qui le souhaitent. Vous êtes tous les bienvenus et je vous donne rendez vous à l'occasion des 3 HAPPY Days les 1, 2 et 3 Août à l'occasion desquels je pourrai faire connaissance avec tous ceux que je n'ai pas encore pu rencontrer.


happy happy happy happy happy
danimontesa
danimontesa
Admin

Nombre de messages : 6990
Age : 57
Localisation : MORBIHAN
Date d'inscription : 27/01/2006

http://moto-montesa.motards.net

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum